British Motors n°8 – Avril 2017

6,50 

Catégorie :

Description

Au sommaire dans ce numéro : 

  • À LA UNE – 3 budgets pour 3 cabriolets : Aston Martin DB5 – Austin Healey 3 000 – Jaguar XKR
  • Révisez vos Classics : Préparation pour le Tour Auto 2017
  • 45 ans de sommeil pour une Ford Anglia
  • Sport & sculpture : McLaren M1b
  • The Address : Cecil Cars
  • Les voitures de Wacky
  • L’art du pique-nique à l’anglaise
  • Les très distinguées tractions anglaises
  • Cahier pratique : Bien acheter une Land Rover Série 2 –
  • Austin Healey Sprite/MG Midget :une histoire de conversion
  • Jean Marie Guivarc’h : Anglaises à croquer !

C’est un numéro de l’extrême que vous tenez entre les mains. D’un côté, une Ford Anglia bien fatiguée, de l’autre, une Aston Martin DB5 Cabriolet fringante. Mille euros contre deux millions. C’est la preuve que la passion automobile ne connaît pas de limites pécuniaires, ni inférieures, ni supérieures. Et de la passion, il en faut pour concevoir une auto, quelle qu’elle soit, car ce n’est quoi qu’en disent certains pas un objet ordinaire. On pourrait se dire qu’avec l’avènement de la conduite autonome, la multiplication des contrôles tuant la liberté au profit du… profit et la généralisation possible de l’électrique dans les 10 ans, les voitures ne seront plus que des déplaçoirs qu’on n’aura même pas envie d’acheter, qu’oser conduire pour le plaisir sera considéré comme obscène. Peut-être. En attendant, profitons au premier degré des sensations que procure une machine roulante, surtout que les beaux jours sont de retour. Et pour cela, rien de tel qu’une découvrable anglaise. Ça tombe bien, nous en avons réuni trois superbes, de celles dont on ne peut se lasser. Bonne lecture.